Compte Rendu de l'AG 2016

Présentation du rapport d'activités

  • 29 adhérentes et adhérents
  • 6 Rencontres Réparations et plus de 30 objets réparés
  • 5 ateliers en partenariat avec d'autres structures : A Fleur de Pierre, Ludirunner, l'ADSEA et le CIDFF

Approuvé à l'unanimité.

Présentation du rapport financier :
Des recettes de 985 € : Adhésions 335 € et prestation 650 €
Des dépenses 625,28 € : Assurance, Matériel thématique, Communication, ...
Soit un bénéfice de 359,32 €

Approuvé à l'unanimité.

Présentation du rapport moral :
    Pour sa deuxième année d'existence, l'association prend de l'ampleur. Les membres sont plus nombreux, les projets, les interventions et les demandes de prestations se multiplent. La fréquence des Rencontres Réparations est passée de bi-mensuelle à mensuelle. L'Atelier-Partagé est aussi contacté par plusieurs autres associations en France pour bénéficier de notre petite expérience. Les projets avec les autres associations dignoises ne manquent pas, les idées non plus !

    L'enjeu majeur de cette année qui s'annonce est d'arriver à cadrer davantage les tâches relatives à l'organisation des Rencontres Réparations (RR) afin de permettre aux membres de s'y impliquer davantage. Il deviendra bientôt trop lourd pour le noyau dur de l'association de prendre en charge toutes les activités de l'association : gérer les affaires courantes, la communication, les RR, les projets, les demandes de prestations, les interventions. Il est désormais nécessaire de s'appuyer davantage sur les membres pour la mise en place des  Rencontres Réparations pour permettre à l'association d'explorer de nouveaux terrains. Pour cela, il nous faut organiser de manière plus partagée ces RR en identifiant plus précisement des rôles afin que tout le monde y trouve sa place. Ce nouveau mode de fonctionnement doit être un processus collectif et des réunions entre les membres seront organisées pour le mettre en place.

    La question du financement de l'association et de ses activités va commencer à se poser : les prestations des professionnels pour les journées thématiques, la communication, le matériel, le prêt du local, l'assurance. Cette année, ce sont les prestations de L'Atelier-Partagé  qui ont assuré son financement : réparations vélos (ADSEA), les journées construction en palettes (A Fleur de Pierre). La question des subventions et de l'indépendance se pose. Faut-il dépendre des subventions ou alors trouver un moyen de s'auto-financer qui garantit notre indépendance ? La question est ouverte.

    Quoi qu'il en soit, l'avenir de l'association est prometteur. Il nous faut maintenant réussir à capter l'énergie des membres afin de créer une synergie et de faire vivre l'association de manière pérenne.

Approuvé à l'unanimité.

Des perspectives à discuter et/ou à mettre en place :
Par la suite de la présentation des différents rapports, plusieurs points de discussions ont été abordés. Ils n'ont pas fait l'objet de décision particulières mais ont montrés la nécessité de mettre en place des réunions régulières pour répondre aux questions auxquelles l'évolution de notre association nous conduit. En voici quelques unes :

Financement et subventions, comment faire face aux dépenses qui vont croissantes :
Demandes de dons, participation financière aux thématiques, demandes de subventions mais qu'en est-il de notre indépendance et de la paperasse... Pour l'instant nous avons de l'avance sur le budget mais les rencontres thématiques sont plus coûteuses en défraiement et matériel. A voir en cours d'année !

Répertoire des compétences internes :
A plusieurs reprises il est ressortit la nécessité de mettre en avant les compétence des adhérent.e.s. Il nous faut trouver un moyen pour repérer les connaissances des membres et de les inciter à les partager (par ex : trombinoscope, badges, t-shirts, casquettes...)

Local :
Bien que ce ne soit pas une priorité, il se pose toujours la question d'un local à nous. Pour cette année nous sommes chez Gesper et nous y sommes bien (sauf le froid dans le hangar en hiver !). Peut-être un partage de local peut se mettre en place avec Fruit d'avenir.

Communication :
Qu'il est dur de se faire entendre ! Le noyau dur de l'association constate une grande difficulté à avoir un message clair sur les activités de l'AP. Une réunion devra mettre à plat cette question !! A nous d'optimiser et élargir les modes de communications : flyers, affiches, SMS,...

Implication des adhérent.e.s dans l'organisation des rencontres :
Un principe de binôme a été mis en place pour chaque Rencontre réparations, des volontaires pourront être soit Gentil.le organisateur.trice n pour l'accueil des arrivants ou Référent.e bricoleur.euse pour s'assurer que tout le monde trouve de l'aide.
Vous pouvez remplir le fichier (sans mot de passe) directement sur le site internet à cette adresse :

http://www.atelier-partage.org/rencontres-reparations