Informations aux consommateurs

Si aujourd'hui les réflexions autour de l'achat d'un bien se résume parfois trop simplement à la seule question financière, les problèmes soulevés plus haut ne peuvent que nous inciter à approfondir et modifier en connaissance de cause nos actes de consommation. L'Atelier Partagé souhaite pouvoir fournir au consommateur une aide théorique et pratique en partant des interrogations qui précède l'achat, jusqu'à la fin de vie du bien.

Les points à soulever sont nombreux : Ai-je vraiment besoin de cet objet? Pourquoi faire? Suis-je obligé de l'acheter? Puis-je l'emprunter ou le louer? Quel est celui le plus adapté à mes besoins? Quels sont les différences entre les produits proposés? Quel prix à mettre? Comment bien l'utiliser, l'entretenir, le stocker, le réparer...m'en débarrasser? Si les premières questions semblent inutiles, déplacées, c'est que notre société de consommation nous pousse bien trop souvent à confondre envie et besoin. En ne portant pas attention à ces premières réflexions, pourtant nécessaires, dans ce même mouvement nous en oublions les suivantes, toutes aussi importantes.

Cet atelier pourra donc être un lieu d'information par :

  • la tenue d'une bibliothèque dédiée à l'achat, l'entretien et les secondes vies des biens manufacturés, comportant des revues de défenses de consommateur et des manuels de bricolage ;
  • la création de fiches conseils, sur la « vie complète » d'un bien (achat, entretien,...) ;
  • un accès à internet, avec un recensement et une classification des sites promouvant le DIY (Do It Yourself, Faites le vous même) ;
  • la mise à disposition d'un annuaire répertoriant les lieux d'achats « responsables », les artisans-réparateurs..., ainsi qu'une aide à la compréhension des devis professionnels

Ces mises à disposition n'ont de sens que si elle sont accompagnées par des personnes pouvant aiguiller les demandeurs de renseignements, ce sera le rôle des adhérents « bricoleurs » occupant le lieu.

Cette aide théorique pourra être complétée par des interventions concrètes et pratiques de la part de connaisseurs, adhérents ou professionnels(Voir Lieu de Transmission). Des « cours » plus ou moins vulgarisateurs, pourront permettre aux citoyens d'accéder à des savoirs précis concernant l'entretien de leurs biens (ex : changer une chasse d'eau). La tenue de « moments d'informations » pourra permettre de donner et d'échanger des « astuces » d'entretien de maison, d'économies d'énergies, de revalorisation des biens... Tout cela en vue d'aider chacun à se ré-approprier son environnement domestique.

Le but étant de créer un atelier populaire ouvert. Cependant ouvert ne suffit pas, l'action devra aussi sortir des « murs de l'atelier », pour se tourner vers les citoyens qui ne se sentent pas concernés. Afin de les sensibiliser aux problèmes écologiques ou sécuritaires que peuvent entrainer les mauvais entretiens et les mésusages des biens de consommation (chasse d'eau qui fuit, tableau électrique sous dimensionné...). Mais aussi pour les informer de l'importance et des possibilités de la revalorisation des biens courants.